Carnet de voyage

Prague

Notre année 2017 se termine dans la somptueuse Prague, la ville aux cents clochers qui enchante de nombreux visiteurs. J'en suis tombée amoureuse...
Du 27 décembre 2017 au 1er janvier 2018
6 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Nous arrivons sur Prague le Mercredi 27 Décembre en début de soirée. Le temps de découvrir notre Air Bnb tenu par Aleksander, de manger un bout dans notre quartier, et nous voilà déjà au lit. Même si notre hôte était vraiment gentil et serviable, l'appartement ne peut pas plaire à tout le monde. Malheureusement, à cette période de l'année les prix ne sont pas forcément abordables donc nous nous contentons de cet appartement un peu excentré de la vielle ville et à 30 minutes à pied. L'avantage est que nous avons un arrêt de tram très proche de nous. Nos deux premières nuits sont pratiquement blanches. Entre les trams qui ne s'arrêtent jamais, le radiateur qui ne fonctionne pas et qui fait un bruit de soufflerie vous comprendrez pourquoi je ne vais pas m'attarder sur notre logement.

Le lendemain matin, voilà que notre séjour débute. Notre premier arrêt est le château de Prague. Qui fait bien entendu parti des incontournables de la ville. Nous prenons le Tram 15 en direction du Château. Pour la petite anecdote, nous avons payé qu'une seule fois le tram (100 couronnes) mais n'avons jamais eu de ticket. Nous avons donc décidé que ce serait gratuit pour le reste du séjour. Chuuuuuuuuuuut...

1 euro = 25,50 couronnes environ. Nous avons fait le change à l'aéroport mais il y a plein de banque de change dans la vieille ville.


Arrivés au Château, une horde de parapluie attend de passer les contrôles de sécurité. Nous faisons de même et patientons. Nous en profitons pour observer la première vue que nous offre Prague. Malgré la grisaille, nous commençons à distinguer les coupoles vertes des églises par-ci par-là. Nous pouvons nous balader gratuitement dans l'enceinte du château , acheter un vin chaud et prendre notre premier goûter au marcher de Noel, en revanche nous ne pouvons rien visiter sans payer. Et c'est partout comme ça.

Vue du pont Charles. Château de Prague 

Nous prenons un forfait visite comprenant la Cathédrale Saint Guy, L'ancien Palais Royal et la ruelle de l'or. L'édifice où furent couronné les rois de bohème est d'apparence gothique et vaut vraiment le coup. Notons que la construction de cette cathédrale a débuté en 1344 et s'est définitivement achevée qu'en 1929. Je suis surtout époustouflée par les vitraux aux couleurs vives qui égayent le reste de la structure qui est plus sobre.

Cathédrale Saint Guy 

Notre visite se poursuit dans l'ancien palais où on y va surtout pour voir la salle Vladislav avec sa voûte gothique sous laquelle tous les présidents de la République ont prêté serment. Les photos sont interdites dans cette partie là.

La ruelle d'Or, aussi colorée soit elle, hébergeait les gardes du château. Après rénovation, les maisonnettes ont laissé place à des artisans en tout genre. Nous pouvons également y voir une exposition d'armure de combat.

La Ruelle d'Or 

L'option choisie au niveau de la visite coûte 250 couronnes pour les adultes et 125 couronnes pour les étudiants

La matinée s'achève (ou plutôt le début d'après midi bien entamé) nous nous dirigeons vers le quartier de Malà Strana. le quartier baroque occupe le flanc de colline qui sépare le Château de Prague de la Vltava. L'odeur des différentes brasserie et restaurant, les couleurs pastelles des structures, les rues pavées, les anciennes voitures (certainement attrape touriste pour une visite des lieux), les trams passant... font renier une ambiance bien agréable.

Ce quartier est dominé par l'imposante coupole verte de l'église saint Nicolas, l'un des plus beaux édifices baroques de l'Europe centrale. Nous avons juste à lever les yeux pour découvrir la plus grande fresque d'Europe nommée si simplement "l'Apothéose de saint Nicolas" réalisée en 1771 par le peintre viennois Johann Lucas Kracker. Il est possible de monter sur les balcons à l'étage et d'admirer l'église dans son ensemble.

Eglise Saint Nicolas 

Nous terminons la visite du quartier par le mur de John Lennon, juste en face de l'ambassade de France. Pour la jeunesse tchèque, il est devenu la figure du héros pacifiste suite à son assassinat le 8 Décembre 1980. On y voit son portrait entouré de tagues sans grand intérêt. Mais cela n’empêche pas la foule de touriste de s'y retrouver et de prendre chacun leur tour une photo devant le mur. En soit, il n'y a rien de fascinant mais puisque c'est sur le chemin...

Mur de John Lennon 

A la tombée de la nuit, c'est à dire en pleine heure du goûter (16h30), nous quittons ce quartier par le Pont Charles. Durant le séjour, je l'ai pris en photo sous toutes ses coutures, et environ une centaine de fois...Une fois de plus, si vous cherchez les visiteurs vous savez désormais où les trouver! Un monde! A se demander comment il tient encore!


Vue de la rive sur le Pont Charles  

Le soir même une représentation des quatre saisons de Vivaldi se déroule à l'Eglise Saint Clément. Sans hésitation, nous prenons les dernières places (VIP s'il vous plait) de disponibles. Nous comprenons assez vite, qu'il y a très souvent ce genre de concert et ce dans différentes églises de la ville. Après cette instant tout en émotion pour moi, nous traversons le marcher de Noel pour rentrer chez nous. Nous ne pouvons pas résister et goûtons quelques spécialités. Cette place nous enchantera tout au long de notre séjour.

Vin chaud, Trdelnick, chips en brochette 
La vieille Place By Night 
2

Pour cette seconde journée, nous prenons le temps de petit déjeuner et nous nous mettons en route. Un peu avant 11h nous arrivons devant l'ancien hôtel de ville et surtout l'horloge astronomique pour y voir le "Spectacle". A chaque heure, de 9h à 21h, la mort sonne le glas et retourne son sablier. Et de là, les 12 apôtres défilent pour la foule en la saluant. Même si le spectacle est très très court, l'oeuvre reste interessante à voir.

l'horloge astronomique sur la place de la vieille ville

Une demie heure après, nous voilà devant le Clementinum pour acheter les billets pour la visite mais elle ne sera pas pour tout de suite. La visite est prévue à 15h30 et apparemment, il n'est plus possible de prendre les tickets l'après-midi. Nous avons donc du temps à occuper. Nous en profitons pour faire un tour du côté du quartier Juif. Nous n'avons pas été visité le musée Juif même s'il fait partie des lieux à voir. Mais le budget visite augmente assez facilement. Nous optons donc pour la petite synagogue Vieille- Nouvelle. C'est la plus vieille synagogue d'Europe encore en activité et également le premier édifice gothique de la ville. Pour 200 couronnes, je peux dire que j'ai été déçu. Hormis, la décoration ultra sobre, nous n'avons aucunes explications. Pour le coup, un peu déçu de la visite. Nous continuons d'arpenter le quartier sous quelques flocons. Et d'un coup, sans comprendre d'où il vient, le soleil fait son apparition accompagné d'un GRAND ciel bleu. Nous en profitons pour balader du côté du Pont Charles et de monter à sa tour.

 Pont Charles vu de la Tour

Comme dit précédemment, et comme la photo peut le montrer, de nombreux touristes traversent ce pont. D'ailleurs, c'est bien le signe que ce site a quelque chose de spécial. Il s'agit du monument emblématique de Prague datant de 1357. Ce pont d'environ 520 m a été le seul lien entre le château et la vieille ville. En le traversant, nous avons le plaisir d'écouter un petit groupe de musicien typique et de passer devant quelques artisans. A l'entrée de la vieille ville, la tour noire invite le visiteur à la découvrir.

La Tour et l'une des nombreuses statues du pont Charles 

Nous nous perdons dans les rues de Prague, mangeons un Trudlnick, baladons au bord de la Vltava. La golden hour fait son apparition assez tôt, ce qui n'est pas pour nous déplaire.


La fin de journée est donc consacrée à la visite du Clementinum. Elle nous permet de découvrir la bibliothèque et la tour astronomique. Dans le Lonely planet, il y est indiqué que la visite comprend également la chapelle des miroirs. Mais nous ne la verrons jamais. Les tarifs n'ont pas changé. Au guichet, les 3 éléments de la visite apparaissent toujours. En posant la question à la dame, très peu sympathique, nous comprenons que cela fait 2 ans que la visite de cette chapelle ne se fait plus. C'est d'ailleurs là que nous constatons réellement le côté obscure des praguois. La sympathie n'est généralement pas leur fort et nous le verrons plusieurs fois durant le séjour.

La Bibliothèque 
Vue de la Tour Astronomique 

En haut de la tour, le vent est glacial. Il est donc plus que logique de se réchauffer avec un bon vin chaud sur la place de la vieille ville avant notre retour à l'appartement.

3

Jusqu'à maintenant, nous avons vu différentes facettes de Prague. En ce 3ème jour, c'est le parterre de neige qui nous accueille sur la colline du Pétrin. Cette colline forme l'un des plus vastes espaces verts de la capitale tchèque. C'est de son ancienne carrière que les pierres ayant servi à la construction de la plupart des monuments ont été extraites. Après avoir pris le funiculaire, nous voilà au niveau de l'observatoire. Nous décidons de prendre un bon bol d'air frais et de se balader. Quelques courageux sont venus faire leur footing du matin. Nous passons non loin de la Tour panoramique de Pétrin. Cette dernière a été construite suivant le modèle de la tour Eiffel. Elle offrirait une vue magnifique sur toute la ville et je n'en doute pas.

Sur notre chemin nous rencontrons un écureuil, des piverts. Pour une fois, nous sommes seuls, loin des touristes, juste le chant des oiseaux pour nous accompagner.

Le monastère de Starhov est au programme de cette matinée. Après un passif mouvementé où il a été fermé pendant l'ère communiste (les moines étaient emprisonnés), le monastère a repris vie en 1990. Notre visite se motive surtout par les deux salles baroques que nous ne pourrons voir que de la porte. Le tarif est de 80 couronnes. Mais pour pouvoir prendre des photos, il faut rajouter 50 couronnes. Je ne veux pas être frustrée alors je craque...

Nous redescendons vers le château de Prague avec une bien belle vue sur la ville.

Nous décidons un peu au dernier moment de visiter Notre-Dame-de-Lorette. Sur le chemin, nous faisons une petite pause encas. C'est le froid qui prend le dessus donc nous nous rabattons sur une bonne galette bien huileuse aux pommes de terre et oignons.

mmmmm du gras 

Encore un coup de coeur! Ses couleurs, ses trésors, son architecture, son église, ses légendes... L'autorisation de prendre des photos est aussi payante, 100 couronnes cette fois-ci.

Sainte Starosta, pieuse fille d'un roi portugais, fut promise contre son gré au roi de Sicile. Après une nuit de prières destinées à empêcher cette union, elle se réveilla le visage gagné par la barbe. Furieux, son père la fait crucifier. Elle devint plus tard la patronne des nécessiteux et des malheureux.



Après le vin chaud habituel de la journée, nous rentrons car nous sommes attendus pour une soirée entre amis. Vraiment par hasard nous nous rendons compte que mon cousin est également en ville avec sa femme. Nous buvons une bonne bière ensemble. Nous rejoignons ensuite nos amis et dinons dans un SUPER restaurant typique tchèque situé dans les ruelles de Prague. Il s'agit du restaurant U MEDVIDKU. Nous n'avons jamais vu un lieu aussi immense. Une fois accueillis par les serveur, nous passons de pièces en pièces, descendons un étage en se demandant où nous allons atterrir. Une grande table dans une salle voutée nous invite à nous installer,. Avec une bière à la main, nous parcourons le menu qui propose une multitude de choix. Nous optons pour un plat pour quatre composé de saucisse, canard, porc, chou rouge et blanc et quelques autres spécialités. Un vrai repas de guerrier! Et ce n'est pas mauvais du tout...

4

Pour ce tout dernier jour et avant de reprendre l'avion, nous décidons de nous éloigner un peu du centre touristique. Dans ce quartier s'y dresse une citadelle qui est toujours considérée comme le foyer spirituel de Prague et d'où une toute autre vue de la ville s'offre à nous. Nous marchons sur le bord de la Vltava pour nous y rendre et en profitons pour passer devant la fameuse Maison qui danse.

Nous rentrons dans l'église Saints Pierre et Paul, faisons un tour dans le vieux cimetière accolé et baladons sur les remparts. Nous profitons de l'ultime vue que nous offre la capitale Tchèque.

Encore une belle découverte! Cette ville est juste merveilleuse et d'un romantisme... du moins en cette période de fête c'est le ressenti que nous en avons eu. Nous y retournerons peut être un jour, aux beaux jours. Mon rêve serait d'avoir le Pont Charles rien que pour moi!

5
GRAND PLACE DE BRUXELLES 

Nous passons le réveillon du 31 Décembre à Bruxelles lors de notre escale avant de rentrer définitivement chez nous.

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires